jeudi 7 décembre 2017

La vie liquide


« La modernité liquide ne se fixe aucun objectif et ne trace aucune ligne d’arrivée ; plus précisément, elle n’attribue la qualité de la permanence qu’à l’état d’éphémère. Le temps s’écoule, il n’avance plus. »

(Zygmunt Bauman, La vie liquide)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire