lundi 29 novembre 2021

Y avait pas une autre lettre de l'alphabet grec (plus indiquée qu'Omicron) pour baptiser le nouveau variant COVID ?

9 commentaires:

  1. plus grosse teub que Zemmour, déjà !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes. Misère quantitative du fascisme français rapporté aux autres.

      Supprimer
    2. le PB pour la désignation, c'est l'OMS qui adore le nucléaire et tous les pouvoirs (au point d abandonner la gestion sanitaire à l'AIEA, depuis les années 50 – radioactivité = problème mental = radiophobie, etc. L'alphabet grec s'épuise. A bas la Chine, A bas la France ! J'ai des doutes sur le tennis.

      Supprimer
    3. C'est une contrepèterie, la dernière phrase ?

      Supprimer
    4. L'a l'air d'assez peu persévérer dans son être — tellement qu'il mute — le brin, désormais passagèrement petit o ; et au contraire, le Parti, lui, si si.

      Supprimer
    5. Vous êtes clairement une hyène hitlero-titiste dactylographe !

      Supprimer
    6. ...et même mâtiné de lacannerie, s'agissant du sujet petit o... En plus, même !

      Supprimer
  2. Pour mémoire, dans LABERRATION d'il y a une semaine :

    https://www.liberation.fr/checknews/omicron-pourquoi-loms-a-t-elle-evite-les-lettres-nu-et-xi-pour-baptiser-le-dernier-variant-du-covid-19-20211128_YX36RWWEGNFPDLZHEMCFNVZHHQ/

    L'HERBE TENDRE de l'ami Julot en parle aussi par ici : https://radioherbetendre.blogspot.com/2021/12/aller-se-faire-vacciner-chez-les-grecs.html

    RépondreSupprimer