mercredi 1 février 2017

Bon séjour

(Otto Dix, par Hugo Erfurth, Dresde, 1920) 

«La vie de l'esprit n'est pas la vie qui s'effarouche devant la mort et se préserve pure de toute dévastation, c'est au contraire celle qui la soutient et se maintient en elle. L'esprit n'acquiert sa vérité qu'en se trouvant lui-même dans l'absolu déchirement. Il n'est pas cette puissance au sens où il serait le positif qui n'a cure du négatif, à la façon dont nous disons de quelque chose : ce n'est rien, ou : ce n'est pas vrai, et puis, bon, terminé, fi de cela et passons à autre chose ; il n'est au contraire cette puissance qu'en regardant le négatif droit dans les yeux, en s'attardant chez lui. Ce séjour est la force magique qui convertit le négatif en être.»

(G.-W.-F Hegel, Phénoménologie de l'Esprit, traduction : Jean-pierre Lefebvre)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire