samedi 3 décembre 2016

Tu vas répondre, ordure ?


« Si donc c'est par des paroles sonores et passagères que vous avez dit : "Que le ciel et la terre soient !", si c'est ainsi que vous les avez créés, c'est qu'il y avait déjà, avant le ciel et la terre, une créature corporelle dont les mouvements déroulés dans le temps avaient fait vibrer cette voix dans le temps aussi. Or il n'y avait point de corps avant le ciel et la terre, ou s'il y en avait un, c'est que vous l'aviez certainement créé sans le secours d'une voix aux paroles successives, afin que précisément pût être créé par vous cette voix aux paroles successives qui devait prononcer : "Que la terre et le ciel soient !" Car un corps, quel qu'il fût, condition de l'existence d'une telle voix, n'eût pas existé, si vous ne l'eussiez créé. Mais pour créer ce corps grâce auquel auraient pu être émises ces paroles, de quelle parole vous êtes-vous donc servi ? »

(Saint Augustin, Confessions, livre onzième)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire