mardi 12 mars 2019

Au repos

Fat Man, Little Boy et quelques potes.

« Tu connais évidemment l'équation d'Einstein partout répétée comme une formule magique E = mc². Combien de professeurs font réfléchir à ce qu'elle implique ? C'est pourtant notre regard sur le moindre caillou qui devrait en être transformé. Si ce caillou est lancé sur moi avec la vitesse v, je sais qu'il me blessera car il sera porteur d'une énergie cinétique égale à 1/2mv² ; ce que nous apprend Einstein est que, même lorsqu'il est au repos, ce caillou est dépositaire d'une énergie cachée, bien camouflée par son apparence, et que cette énergie est fabuleusement plus grande que l'énergie cinétique, car la vitesse de la lumière c est autrement plus élevée que v. Bien sûr, cette énergie ne se manifeste que dans les cas exceptionnels. Mais il suffit de contempler, au musée de Los Alamos, le laboratoire où ont été créées les premières bombes nucléaires, les maquettes des deux engins lancés sur Hiroshima et Nagasaki, pour ressentir l'abîme entre ce que nous sommes capables de voir et la réalité : Fat Man et Little Boy ne sont que des conteneurs d'à peine un mètre cube, peints en blanc, inoffensifs. Leurs semblables ont été capables de pulvériser deux villes en quelques secondes. »

Albert Jacquard, À toi qui n'es pas encore né(e)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire