lundi 14 mai 2018

Un massacreur de génie


« Un artiste habile en cette partie, un massacreur de génie, M. de Moltke, a répondu un jour, aux délégués de la paix, les étranges paroles que voici : " La guerre est sainte, d'institution divine ; c'est une des lois sacrées du monde ; elle entretient chez les hommes tous les grands, les nobles sentiments : l'honneur, le désintéressement, la vertu, le courage, et les empêche en un mot de tomber dans le plus hideux matérialisme." (...)

Nous l'avons vue, la guerre. Nous avons vu les hommes, redevenus des brutes, affolés, tuer par plaisir, par terreur, par bravade, par ostentation. Alors que le droit n'existe plus, que la loi est morte, que toute notion du juste disparaît, nous avons vu fusiller des innocents trouvés sur une route et devenus suspects parce qu'ils avaient peur. Nous avons vu tuer des chiens enchaînés à la porte de leurs maîtres pour essayer des revolvers neufs, nous avons vu mitrailler par plaisir des vaches couchées dans un champ, sans aucune raison, pour tirer des coups de fusil, histoire de rire.

Voilà ce qu'on appelle ne pas tomber dans le plus hideux matérialisme. »

(Guy de Maupassant, Sur l'eau)

4 commentaires:

  1. Ce qu'il y a de marrant c'est que la photo avec ce texte marche aussi bien avec Erdogan (au fait, où en est-on de la fameuse offensive ? On patine ?), Poutine, Macron, Kim Jong-Un, Shinzo Habe, Daniel Ortega, Trump, Bacar el Assad....
    Pas grand chose de neuf depuis Moltke.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien à Afrine, l'épuration ethnique préconisée par Erdogan continue : à une zone de peuplement kurde devant bientôt succéder une colonie sunnite largement composée des déchets djihadistes de l'ASL (tellement appréciés par une frange du gauchisme français, que l'on entend plus guère, il est vrai, à ce sujet) chassés, avec leur famille, des zones désormais reprises par Assassad. Au quotidien, en attendant : viols, exécutions, application massive de la Charia. Mais aussi : opérations de guérilla (hit and run) des YPG. La routine, quoi. En attendant la poursuite des opérations grand-turques vers Manbij puis l'autre rive de l'Euphrate, avec la bénédiction de Poutine, qui finira par tout rafler en dernier lieu, en mode : "anti-impérialiste américain" (comme diraient Soral et Mélenchon). Ajoutons, en effet, que le soutien fanatique des USA (parrains stratégiques desdits YPG) à l'extrême-droite israélienne devrait faciliter ce sale boulot, en popularisant comme vous l'imaginez la lutte des kurdes laïcs auprès du monde musulman sunnite.

      Supprimer
  2. Et quand ils arrivent en Europe la police aussi se charge d'eux:
    https://www.rtbf.be/info/regions/hainaut/detail_course-poursuite-sur-l-e42-la-fillette-kurde-a-ete-tuee-par-une-balle-perdue?id=9921322
    P..., elle est pour quand la révolution?

    RépondreSupprimer
  3. Si ce n'était pas tragique.... https://i.ytimg.com/vi/DTpFCsbropI/maxresdefault.jpg

    Criant de ressemblance isn't it?

    RépondreSupprimer