mardi 1 novembre 2016

Tout et partie


«Quand ils voient la structure du corps humain, ils sont frappés d'un étonnement imbécile et, de ce qu'ils ignorent les causes d'un si bel arrangement, concluent qu'il n'est point formé mécaniquement, mais par un art divin et surnaturel de telle façon qu'aucune partie ne nuise à l'autre.»

Spinoza, Ethique (appendice du Livre I)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire