mercredi 24 février 2016

Et moi et moi et moi...


« Ceux qui espèrent obscurcir notre combat en insistant sur les différences ethniques aident au maintien de l'exploitation des masses, c'est-à-dire des Blancs pauvres, des Noirs pauvres, des Hispaniques, Indiens, Chinois et Japonais pauvres, bref de l'ensemble des travailleurs (...). Nous ne combattrons pas l'exploitation capitaliste par un capitalisme noir. Nous combattrons le capitalisme par le socialisme. »

(Bobby Seale, Seize the time. The story of the Black Panther Party and Huey P. Newton)

15 commentaires:

  1. LE socialisme.

    Mais pas celui des socialistes labellisés.

    Faut faire attention, il y a des jeunes innocents - priez pour eux, pauvres pitchouns - qui nous écoutent et qui nous lisent.

    RépondreSupprimer
  2. " L'amour est dans le ET " : dernière sitcom des éditions LA FABRIQUE

    RépondreSupprimer
  3. Il claque le titre.
    Espérons que le contenu soit à la hauteur.
    C'est dommage qu'ils n'illustrent jamais leurs couv, à la fabrique. J'aurais bien aimé savoir ce qu'ils auraient choisi comme image pour illustrer ce bouquin? Un truc de ce genre? http://confusionnisme.info/2015/12/12/le-fuiqp-de-said-bouamama-diffuse-un-dessin-antisemite-tire-degalite-et-reconciliation/

    RépondreSupprimer
  4. Vos insinuations anti-racisés nauséabondes ne sont pas sans nous rappeler - islamophobiquement - les heures ethnocentrées les plus sombrement coloniales de notre post-histoire souchienne.

    RépondreSupprimer
  5. Entre l'amour révolutionnaire de Bouteldja, la révolution de l'amour de Luc Ferry et l'éloge de l'amour de Badiou, mon coeur balance.

    RépondreSupprimer
  6. Toujours se méfier de ceux qui n'ont que l'amour à la bouche : Marcuse le disait déjà à propos du " révisionniste " anti-freudien Fromm.

    RépondreSupprimer
  7. Comment dire... les mots me manquent...
    http://indigenes-republique.fr/test1/

    RépondreSupprimer
  8. Sartre fait pas le poids, c'est évident.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca sent surtout le traumatisme socio-familial de pacotille. L'étape suivante,c'est quoi ? " C'est mon choix : je suis raciste " ? " Je déteste les blancs : l'avis du psy " ? la petite-bourgeoisie et ses états d'âme, qu'elle soit noire, ou jaune ou blanche, etc, quelle puanteur de linge dégueulasse !!!

      Supprimer
    2. De " pacotille ", sans doute pas. Sinon, Mme B. ne serait pas là, comme ça, à vouloir fusiller tout le monde.
      Pour ce qui est de la puanteur, pas sûr, hélas ! de pouvoir vous suivre sur ce terrain PROPREMENT hygiéniste (vous verriez l'état de nos chaussettes, en ce moment).
      La puanteur, c'est surtout dans la tête.

      Supprimer
    3. pardon,bon moine, je ne vous faisais pas le coup du " nauséabond "

      Supprimer
  9. Allez en paix, mon enfant. Vous me ferez deux Pater, quatre Ave, autant de génuflexions contrites et humiliées.
    Et l'affaire sera oubliée.

    RépondreSupprimer