lundi 19 décembre 2011

Pouvoir déclarer sa flamme


« En Grèce ! en Grèce ! Adieu vous tous ! Il faut partir !
Qu’enfin, après le sang de ce peuple martyr,
Le sang vil des bourreaux ruisselle !
En Grèce, ô mes amis ! Vengeance ! Liberté !
Ce turban sur mon front ! Ce sabre à mon côté !
Allons ! Ce cheval, qu’on le selle ! »

Victor Hugo, Les orientales



Aucun commentaire:

Publier un commentaire