mercredi 24 octobre 2012

Antiracisme

Madame Parisot, la présidente du Patronat, qui confiait ces jours derniers craindre un déferlement de « racisme anti-entreprises » voit hélas ! confirmée, chaque nouveau jour qui passe, la justesse de son analyse. Partout, au sein de sociétés développées qu'on eût pourtant pu croire débarrassées de ce genre de pulsion archaïque, la bête immonde refait surface.


Ci-dessus, la horde déchaînée et sanglante s'en prend - comme à son ignoble habitude - à un homme seul, victime de sa différence. 
Tout cela n'est pas sans évoquer les heures les plus sombres de notre histoire. Et nous rappelle que la lutte contre les discriminations est un combat sans cesse recommencé.
Sur ce second document, bouleversant, on distingue un crâne, exhumé d'un charnier récemment découvert à proximité de l'immeuble de la CGT, à Montreuil-sous-bois (une pure coïncidence semble bien improbable). Quel était donc le crime de ce malheureux froidement exécuté, sinon d'avoir défendu vaille que vaille sa foi en l'entreprise, sa culture de compétitivité, et puis d'avoir cru jusqu'au bout à une société libre, affranchie des pesanteurs bureaucratiques brimant au quotidien l'honnête propriétaire de force de travail... !
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire